Une finesse extrême à très grande vitesse

Depuis des années, les scientifiques font des recherches sur les nanoparticules, des particules ultrafines avec un diamètre de moins de 100 nanomètres. Le recours aux nanoparticules offre des perspectives nouvelles et variées, par exemple pour le développement de propriétés semi-conductrices ou de surface (l’effet lotus, par exemple).

Les nanoparticules peuvent être fabriquées selon deux approches différentes. On différencie la méthode dite « ascendante » (bottom up) de la méthode dite « descendante » (top down). L’approche « ascendante » consiste à synthétiser les particules à partir des atomes et molécules tandis que l’approche « descendante » consiste à réduire et à fractionner de plus grandes particules jusqu’à atteindre des dimensions nanométriques. Cette dernière méthode peut faire appel à un broyeur planétaire à billes tel que le PM 100, le PM 200 ou le PM 400 de RETSCH étant donné que ces broyeurs fournissent l’apport énergétique nécessaire pour un broyage à l’échelle nanométrique....

개요로 돌아가기